Nouveau club, nouvelle saison avec heureusement pour nous le même effectif. Si la persévérance de certains membres du comité directeur, nous permette aujourd’hui d’envisager une saison sportive sereine, il n’en demeure pas moins que, hasard du calendrier, la première journée met en lumière un “duel fratricide”. Il nous faut, ce vendredi combattre nos jeunes loups, MCV 76 équipe 3.

A l’aube d’une nouvelle aventure, autorisez-moi de faire appel à la genèse. Rassurez-vous point de prosélytisme dans mes propos juste un argument culturel. Enfants d’Adam et Eve, Abel et Caïn, sont à mon sens les premiers frères ennemis. Si un parallèle peut être fait avec notre rencontre de ce soir, je ne m’autorise pas à  comparer  les tenants et aboutissants de cette histoire à la nôtre. Point de jalousie ni d’humiliation lors du premier set. Chaque “frère” use de ses armes mais l’issue se dessine rapidement (25/12).

Sursaut d’orgueil à l’entame du deuxième set. Les jeunes loups, et je vous promets qu’ils sont vraiment plus jeunes que nous, construisent une jeu plus pertinent. En leur temps, Rémus et Romulus avaient su également avancer de concert dans l’achèvement de leur projet commun, Rome. Mais à l’image de cet épisode de l’histoire italienne, l’entente cordiale ne dure pas et l’un terrasse l’autre. Nous avons encore ici le mauvais rôle (25/12).

Troisième set, sans surprise, il n’y a pas de “fraté” comme disent certains aficionados de téléréalité. Pour la petite histoire, il est à noter que ce terme, abusivement usité, est le diminutif de “fratellu” qui signifie frère en langue corse (n’est-ce  pas capitaine!). Bref pas de complicité fraternelle, les ainés que nous sommes mènent la danse sans faire de mauvais pas (25/13).

La prestation de cette très jeune équipe reste cependant prometteuse, avec du travail et de l’application il sauront faire trembler leurs futurs adversaires. Ils pourront compter sur leurs “grands frères” pour faire en sorte qu’à la seule évocation du MCV 76, les “ennemis” futurs craignent l’affrontement.

Le coach masqué.

%d blogueurs aiment cette page :