Fin de saison rime avec « dernier » épisode. A l’image d’une saga qui nous (vous) a tenu en haleine depuis plusieurs mois, le dénouement est heureux.

Comme dans une « série » digne de ce nom, les rebondissements et « guests stars » ont permis de vivre un déroulé qui a su conserver une incertitude tout au long de cette saison.

Pour revenir sur les épisodes précédents, les blessures des uns, l’absence des autres, l’apparition de nouveaux acteurs, même pour des rôles éphémères, ont  permis  de suivre un scénario qui, si la fin était connue, a été bien ficelé.

Peu de doute pendant la saison régulière, même si un « faux pas », sûrement une erreur si ce n’est de script, peut-être de casting, contre nos amis du Havre, a insinué le doute quant à notre objectif principal. Je passe sur les « errances » des auteurs qui, à un certain moment avec habileté, ont su créer le doute chez chacun de nous, finalement « tout est au mieux mais sans doute pas dans le meilleur des mondes ».

Avec cette dernière victoire (3/1) contre les protagonistes de Tourlaville, et oui une grande épopée impose de « grands voyages », nous affirmons notre domination sur ce championnat de régionale.

La saison 2 risque, elle aussi de tenir ses promesses, avec un collectif qui devrait se tenir en haut de l’affiche.

Bref, comme disait Pépin, avec 21 victoires sur 22 rencontres, on croirait une annonce de match de boxe, avec vraisemblablement quelques KO (aux dires de nos adversaires !), avec un effectif « pléthorique » en début de saison, auquel il faut bien l’avouer, il a fallu associer des plus jeunes voir des moins expérimentés, nous terminons en apothéose et fiers du « travail bien fait ». Cerise sur le gâteau, nos « jeunes » ont également fait le « job » et vont permettre à notre club d’être présent dans 3 divisions prochainement.

Enfin « si aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années », « la motivation est une force qui pousse l’individu à satisfaire ses besoins »… Pour nous c’est fait !

Le coach masqué.

%d bloggers like this: