Journée 2 de notre championnat, nous retrouvons Louviers, partenaires de « pugilat » de longue date (cela ne nous rajeunit pas 😉).

Les forces internes associées, nous, avons su fonctionner à l’unisson conduisant à proposer une dynamique fluide.

Fluide est le premier set où aucune turbulence ou instabilité ne semble perturber les transitions et liaisons. Un 7/1 confirme cette fluidité des actions. Nous pouvons même avancer l’idée que ce fluide est « parfait », démontré par EULER (1707- 1783, mathématicien/physicien Suisse), la description de nos mouvements se fait sans effets de viscosité (le fameux « zippé » du volleyeur) ni de conduction thermique (aucune montée en température des protagonistes du jour). Tout est clair, consistant voir mélodieux (25/16).

Le fluide, qualifié de vital ou magnétique, peut aussi échapper à toute logique cartésienne. Ce fluide, substance occulte, est supposé volatile et énergique, subtile et éthérée et serait quelque chose d’intermédiaire entre l’énergie immatérielle et la matière. Apanage des guérisseurs et autres magnétiseurs celui-ci a failli nous faire défaut. C’est une course poursuite au score qui rythme ce deuxième set, l’issue est incertaine. Nos actions, paroles et sûrement pensées, considérées eux aussi comme fluides par essence, agissent dans le bon sens et nous permettent de nous détacher (25/18).

A l’entame du troisième set, il semble que ce soit le fluide (Haki) pouvoir mystérieux du manga « One Piece » (désolé pour les plus anciens d’entre nous !) qui préside à notre destinée. Ce fluide, utilisé pour ressentir l’énergie spirituelle des gens, prédire leurs actions, surpasser la volonté des autres, semble être présent chez toute ou partie de notre collectif. Aucune surprise dans les propositions de nos adversaires, c’est comme si nous tenions leur cerveau dans nos mains. Une fois de plus nous faisons la différence (25/18).

Nul « fluide glacial » à l’horizon (là c’est la réf pour les 40 et 50naires que nous sommes 😊), Nous terminons cette rencontre pressés de confirmer notre dynamique.

Hasta siempre !

Le coach masqué

%d bloggers like this: