Loin de moi de poster aujourd’hui cet article pour favoriser une association (voir image illustrant cet article), même si je pense que celle-ci est à encourager !

Mais quand même : « j’ai envie de vous dire ! »

J’ai envie de vous dire que jusqu’à il y a une semaine, nous ne connaissions pas les modalités d’accès à la division supérieure. Cela est d’autant plus rageant que nous nous sommes battus toute la saison pour rester invaincus et on continue nos play-offs (25/13)

J’ai envie de vous dire, la répartition des deux poules ne permettait pas de connaître le niveau des équipes de l’ex Basse Normandie, terre de volley s’il en est, lors du championnat régulier. Le suivi des différentes rencontres laissait entrevoir des heures difficiles. Le premier match de nos adversaires du soir, Tourlaville (oui vous pouvez chercher sur une carte de France !) de cette dernière phase contre nos amis Havrais, avec un score très serré n’était pas pour nous rassurer. Mais j’ai envie de vous dire 25/10.

J’ai envie de vous dire que lorsque je vois avec quelle facilité notre club peut mettre l’ensemble de ses joueurs à la disposition des objectifs partagés, merci ce soir à Noé, Aymeric et Timéo, je suis rassuré quant à l’engagement de nos « jeunes » pour la saison prochaine. Chacun prendra ses responsabilités et l’aventure continuera pour nos plus jeunes en Pré- Nationale (25/12).

J’ai envie de vous dire qu’en cette saison si particulière de « flou artistique » au regard du règlement, si nous sommes quasi assurés de notre montée selon la formule qui présidait jusqu’alors, une discussion avec nos adversaires du soir, originaires de la « région » siège de notre ligue, nous fait douter. En effet il semblerait qu’une modification permette l’inscription de 2 équipes d’un même club dans le championnat de Pré-National. Donc, en cas de bons résultats  à venir du Havre, à cette date notre accession peut être compromise.

J’ai envie de vous dire…. Mais où va-t-on ?

Finalement, j’ai envie de vous dire que nous aurons à cœur de terminer aussi brillamment que possible ce championnat et montrer ainsi que, quelle que soit la formule, nous vaincrons !

Le coach masqué.

%d bloggers like this: