En l’an 2021, prémices de l’automne, la R1m s’engage sur une reprise.

Celle-ci peut s’entendre comme un recommencement, l’effectif est stable. La période compliquée que nous venons de traverser (saleté de Covid !) n’a pas eu raison de nos troupes. Il est certain que nos corps ont souffert, nécessitent quelques raccommodages et ce nouvel engagement ne va pas se faire sans quelques retouches.

La reprise est aussi une récidive, pour laquelle nous n’aurons de cesse de poursuivre notre tour de manège dans ce championnat régional. Loin d’être une répétition des années précédentes, souhaitons qu’un renouveau apparaisse et nous relance, nous emporte, nous obligeant à ne pas produire qu’une resucée.

Reprise est aussi redémarrage, ce qui est en adéquation avec la restauration de la possibilité de confrontation, avec gestes barrières, qui nous a tant manqué. Si cette dernière nous incite au combat, comme en boxe, restons humbles et avant la parade, attachons-nous à profiter de ce renouveau. Réparation, rectification voire refonte semblent devoir nous mobiliser en cette période d’entame.

Reprise, c’est aussi donner un nouvel élan à quelque chose de dépassé, ou de cabossé, en particulier dans le domaine automobile cher à certains d’entre nous. Ainsi avec quelques retouches, remplois ou même redressements, notre investissement va se traduire, je le souhaite fortement, par des rebondissements dont nous gardons jalousement le secret.

Reprise c’est aussi inexorablement synonyme de suite. C’est avec cette intention de perdurer, malgré les obstacles, de retour pour engranger des moments complices et mémorables, de répétitions car il faut l’avouer nous en avons encore besoin, que nous aurons à cœur de défendre pour cette saison les couleurs de notre MCV 76.

C’est notre volonté d’oublier cette interruption imposée, cette cessation obligée, ce répit « covidé », qui fera de nous, encore une fois, des compétiteurs sympathiquement acharnés.

Le coach masqué

%d bloggers like this: